lipski2point poing point poing

armés d'un rictus géant ,nous serons de la phalange ,renversant les icônes de toutes ces chaises vides ,on apprendra la fressure Des Rumeurs Hanimales

et ta vulve qui grossit du jus de la révolte

au coin des élagages de l'Histoire ,on croise encore de ces êtres chaostalgiques ,carcinomantiques ,phagopatroniques ;de ces vêtus de paille ,chapeau noir ,qui se soulagent sur le sentier raide de la plume

quand ,dans un été mal rédigé ,le soleil s'arrête d'encorbeiller le septentrion ,quand fermentent les rondeaux du cancer ,les compteurs , les dompteurs ,les arrêts de rigueur ;alors ,alors

alors ,la plume se brise en chroniques -déflagramination incandescente -, en un chant de virgules pointées sous une pluie de films contrits

point poing point poing

ta main ,la mienne ,arabesque fragile ;un renflement ,de ces battues qui renvoient le cerf dans ces hauts quartiers

sous nos maisons campent les ailes de la Communion

sous nos maisons bruissent de courtes victoires

sous nos maisons d'autres maisons saccagées ,les rues ruissellant d'emporte-pièces ,de drisses et de dragonnes

point